Est-il possible d'empêcher l'espionnage numérique ? Initiation au cryptage quantique - Frederik Kerling, Business Consultant, Atos

Est-il possible d'empêcher l'espionnage numérique ? Initiation au cryptage quantique

Frederik Kerling, Business Consultant, Atos

Dans le monde entier, de nombreux gouvernements travaillent dans l'ombre pour créer une nouvelle forme de technologie capable de décrypter des fichiers de données et des transferts sécurisés, qui leur permettra d'accéder à toutes sortes d'informations et de renseignements. C'est peut-être votre pire cauchemar, mais le développement de l'informatique quantique est en marche. Bien que personne n'ait encore percé le mystère, à notre connaissance, la chose est probable en théorie. Nous pouvons avoir la certitude que plusieurs agences de renseignement sont en train d'y travailler.

 


Les ordinateurs quantiques seraient incommensurablement plus puissants que les machines traditionnelles. Si les ordinateurs actuels sont limités de façon inhérente grâce à leur nature binaire (un système numérique utilisant des 1 et des 0 regroupés en octets), les ordinateurs quantiques sont non-binaires, ce qui leur permet d'effectuer un nombre exponentiel de calculs supplémentaires.

Pour comprendre l'impact potentiel sur la sécurité des données, il faudrait penser au chiffrement RSA, un algorithme de cryptage répandu qui repose sur le principe du calcul des nombres premiers. Pour le niveau actuel d'informatique, il s'agit d'un chiffrement efficace dont le piratage nécessiterait plusieurs années à un ordinateur classique. Avec un ordinateur quantique, il pourrait être décrypté en un clic.

Préserver nos données futures
En réponse aux menaces de l'informatique quantique, le cryptage quantique est en cours de développement. Il s'agit d'un terme générique incluant deux technologies distinctes : la cryptographie post-quantique et la distribution quantique de clés. La première est une forme de codage sécurisée contre tous les algorithmes de calcul quantique connus, bien qu'elle est susceptible d'être vulnérable à des menaces inconnues et non encore créées.  

La distribution quantique de clés est quelque peu différente : elle offre un réseau de distribution sécurisé par lequel des clés de sécurité peuvent être partagées. Pour protéger ses utilisateurs de l'espionnage numérique, la distribution quantique de clés utilise un effet quantique spécial qui modifie la transmission si un tiers tente de pirater le signal. Étant donné que dans le monde connecté d'aujourd'hui, les organisations préfèrent transporter des informations hautement sensibles physiquement, par avion, train ou auto, que de les transmettre par voie numérique, il s'agit d'une solution exceptionnellement efficace à un problème vieux comme le monde.

Un chantier en cours
La technologie n'est pas encore à toute épreuve. Avec la distribution quantique de clés, les données sont sûres pendant leur envoi. Quand elles arrivent à destination, elles sont à nouveau susceptibles d'être piratées. Et bien que la technologie soit parfaite en théorie, elle repose sur l'hypothèse que l'implémentation initiale ait été correctement effectuée.

La carence en expertise fait également obstacle à une adoption plus large. Ces deux technologies nécessitent des conseils avisés, et un niveau de compétences rare, même dans le secteur de la cyber-sécurité. Nous faisons partie d'une poignée d'entités commerciales se ciblant sur ce type de technologie.

Le concept sous-jacent de l'informatique quantique existe depuis les années 1970, mais la cryptographie quantique n'est disponible dans le commerce que depuis la dernière décennie. Beaucoup prédisent l'existence du premier ordinateur quantique dans les dix à quinze prochaines années. Le développement continu de la cryptographie quantique relève désormais de la course contre la montre pour les entreprises et les gouvernements du monde entier. Ne manquez pas notre prochain article, où nous verrons comment le cryptage quantique est utilisé aujourd'hui…

Nous contacter

Atos
Plus d'infos
trans-1-px
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Ces derniers nous permettent
de comprendre comment notre site internet est utilisé. Nous pouvons ainsi mieux le configurer. Si vous refusez que nous utilisions des cookies, vous pouvez
bloquer leur utilisation en configurant votre navigateur tel qu’expliqué dans notre Politique Vie Privée
J'accepte Plus d'informations