Pour quel type d'organisation travaillerez-vous à l'avenir ? John Minnick, Directeur, Atos

Pour quel type d'organisation travaillerez-vous à l'avenir ?

John Minnick, Directeur, équipe STeP internationale, Atos

En 2001, Ray Kurzweil, spécialiste du futur et ingénieur en chef chez Google, a prédit que nous verrions au cours des 100 prochaines années l'équivalent de 20 000 ans de changements technologiques.

 

 

 

 

Une estimation qui s'avère en-dessous de la réalité.  Des avancées rapides, entraînées par quatre locomotives inattendues —cloud, big data, réseaux sociaux et mobilité—bouleversent notre façon de vivre et de travailler. Les organisations de l'avenir sont modelées par ces forces technologiques. A quoi ressembleront-elles ?


Nous avons atteint un stade où les organisations ne peuvent pas se contenter d'adopter de nouvelles technologies numériques pour réussir dans un environnement concurrentiel. Les organisations prospères seront celles qui ont consolidé leur business model, leurs réseaux, leur culture d'entreprise et leurs relations client selon les principes du numérique, avec pour socle la confiance.


Ici, j'explore trois scénarios potentiels sur les futurs environnements de travail décrits par PwC, et la manière dont la transformation numérique crée différents types d'organisation pour servir le client connecté.


1. Dans le premier scénario, le capitalisme des grandes sociétés domine, animé par les avancées technologiques et une pression constante de performance. Grâce à l'avènement de la technologie du cloud, nous serons de plus en plus capables de travailler n'importe où, d'accéder partout à nos fichiers et systèmes, et de coopérer plus facilement avec nos collègues du monde entier.  Dans cette hypothèse, la chasse aux compétences s'intensifie, tout comme le profiling pour prédire les tendances des clients et l'aptitude des futurs employés pour un poste donné. Ce scénario a déjà lieu. Les sociétés novatrices utilisent actuellement les technologies sociales pour collaborer entre plusieurs fonctions et implantations.


2. Le deuxième scénario montre la responsabilité sociale dominant les objectifs des entreprises, guidées par la nécessité d'une utilisation plus intelligente et efficace des ressources. Cela serait partiellement dû aux exigences et aux attentes des clients. La technologie et Internet jouent un rôle critique pour assurer la transparence totale de l'impact et de l'éthique des sociétés. Les cyber-menaces sont en hausse, et les clients s'inquiètent de plus en plus de leur sécurité numérique et de celle de leurs données personnelles.  La confiance et le respect des lois seront essentiels pour toute entreprise durable.


3. Le troisième scénario concernant les lieux de travail prédit que les sociétés se fragmenteront en réseaux de collaboration plus petits. L'économie mondiale sera dominée par la spécialisation. Ce changement sera entraîné par la croissance du « portfolio career », où les individus se rendront compte de la souplesse, la diversité et l'autonomie liées à la pratique de plusieurs métiers, plutôt que de suivre une seule carrière pendant toute leur vie active. Satisfaire aux attentes de ses clients et de ses employés sera la principale motivation de l'entreprise. Faciliter l'innovation et la collaboration seront essentiels, la dynamique des relations et des interactions sera semblable à celle des start-ups, incluant des concepts-clés comme la génération d'idées, la confiance, la prise de risque et l'humilité.


En réalité, je pense que nous verrons une coexistence de ces trois types d'organisation. L'augmentation des capacités numériques des clients comme des employés sera le moteur central qui guidera l'auto-réinvention des entreprises. Il faut également tenir compte de la notion de « start-up instantanées » alimentées par la puissance du numérique, du cloud et des réseaux sociaux. Partir d'une idée et utiliser le web pour externaliser le reste des tâches en un laps de temps très court, sans devoir recourir au traditionnel "brick & mortar". On peut rêver ET concrétiser presque tout !

 

Les entreprises doivent voir le monde à travers le filtre du numérique et se réinventer : l'avenir sera entrepreneurial.


« Vous seuls pouvez contrôler votre avenir » – Dr. Seuss."

Nous contacter

Atos
Plus d'infos
trans-1-px
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Ces derniers nous permettent
de comprendre comment notre site internet est utilisé. Nous pouvons ainsi mieux le configurer. Si vous refusez que nous utilisions des cookies, vous pouvez
bloquer leur utilisation en configurant votre navigateur tel qu’expliqué dans notre Politique Vie Privée
J'accepte Plus d'informations