Santé et bien-être au travail

Andrew Kinder, psychologue, Atos

 

Le bonheur des employés va de pair avec le succès de l'entreprise, cela n'a rien d'un scoop. Des employés qui apprécient leur travail et sont en bonne condition physique et spirituelle seront plus motivés et productifs que ceux qui ne le sont pas.  Cependant, les employés du monde entier doivent faire face à une augmentation de leur charge de travail et des exigences, ce qui accroît leur stress.

 


Une étude de l'Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail a découvert que 25% des employés européens se sentaient stressés au travail en permanence ou la plupart du temps. Le même pourcentage de personnes interrogées a admis que leur travail avait un impact négatif sur leur santé. Une autre étude de Gallup a découvert que seulement 13% des employés dans 142 pays s'impliquaient psychologiquement dans leur travail, ce qui se traduit par des centaines de milliards de pertes de gains, un chiffre que Gallup estimait à près de 300 milliards d'euros par an. Qu'est-ce qui cause ces tensions au travail, et qu'est-ce qui est fait pour les combattre ?

Les origines du stress sur le lieu de travail
L'un des facteurs est que la technologie de consommation a brouillé les frontières entre nos vies personnelle et professionnelle, créant une génération de travailleurs qui ne se déconnectent jamais. Certains d'entre nous se sentent obligés de vérifier leurs e-mails dès qu'ils se réveillent, et juste avant d'éteindre la lumière le soir. En conséquence, ils ont moins de temps pour se détendre à la maison et sont « sur le qui-vive » la plupart du temps. Le résultat direct de cette « culture de l'immédiateté » est une attente plus élevée de résultats instantanés, par nous-mêmes comme par nos employeurs. Cela nous fait subir un stress de plus en plus grand. Notre vie à la maison et au travail est plus lourde, car nous essayons de tout gérer, de notre charge de travail à « l'administration de notre vie » en passant par l'entretien de vies familiale et sociale très occupées.

Vient s'y ajouter le syndrome du toujours-plus ("Affluenza epidemic"). Notre société est alourdie par le consumérisme. Plus nous devenons riches, plus nous achetons mais les gens se lassent de cette course pour gagner toujours plus et égaler ou dépasser les dépenses de leurs voisins. Le consumérisme ne nous rend pas nécessairement plus heureux. Il existe même des preuves du contraire : la "Affluenza epidemic" peut résulter en des taux plus élevés de problèmes psychologiques tels que la dépression (une affirmation du psychologue britannique Oliver James dans laquelle beaucoup se reconnaîtront).

Encourager la santé et le bonheur
Face à ce dilemme, il appartient aux dirigeants d'entreprise de soulager le stress de leurs employés et d'encourager les initiatives menant à un plus grand bien-être. Chez Atos, nous nous engageons à améliorer les expériences de vie et de travail de nos employés. En 2013, nous avons introduit plusieurs projets dans le cadre de notre programme Health@work. Il a été conçu pour soutenir nos employés actuels et futurs en leur proposant de nouvelles manières de travailler.

Un exemple parmi d'autres : « zéro e-mails », notre vision pour opérer une réduction drastique des e-mails entre les employés d'Atos par l'intermédiaire d'applications de communication améliorées et de nouveaux outils de collaboration. Le programme n'est pas seulement conçu pour réduire la quantité d'e-mails en interne, mais aussi pour encourager les employés à se lever de leur bureau et à se parler. Il incite non seulement à une plus grande sociabilité, mais contribue également à un partage accru des idées.

Nous encourageons aussi vivement le mentorat inverse. Les employés se répartissent désormais sur quatre générations. Des bataillons de jeunes connaissant le numérique sur le bout des doigts intègrent nos rangs. La génération du millénaire a grandi entourée de collaboration virtuelle avec les réseaux sociaux et le partage de contenus. Nous les invitons à utiliser leur connaissance du numérique pour accroître les compétences de leurs collègues plus âgés. Non seulement l'assistance technique peut se révéler efficace mais de plus les jeunes mentors voient la valeur qu'ils ont ajoutée à la journée de leurs collègues seniors.

Nous encourageons chacun de nos employés à partager leurs connaissances, des plus expérimentés aux débutants. Tout le monde a ses points forts. En partageant nos compétences, nous contribuons tous à notre culture commune.

À l'ère du numérique, il devient plus difficile de maintenir un équilibre sain entre travail et vie privée. Néanmoins, les employeurs qui consacrent du temps et des ressources à la satisfaction et à la motivation de leurs employés bénéficieront à leur tour de l'agilité accrue de ces derniers. Une telle flexibilité est essentielle pour que les employés puissant s'adapter aux conditions changeantes du marché et apporter à leurs clients le même service d'excellence qu'ils reçoivent de la part de leurs propres employeurs.

Nous contacter

Atos
Plus d'infos
trans-1-px
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Ces derniers nous permettent
de comprendre comment notre site internet est utilisé. Nous pouvons ainsi mieux le configurer. Si vous refusez que nous utilisions des cookies, vous pouvez
bloquer leur utilisation en configurant votre navigateur tel qu’expliqué dans notre Politique Vie Privée
J'accepte Plus d'informations